Conseils Pratiques

Autotour Serbie de l’Ouest: Symphonie de Nature et de Culture ..

Autotour Serbie de l’Ouest: Symphonie de Nature et de Culture ..

Belgrade – Ovcar Banja – Zlatibor – Prijepolje – Bajina Basta – Belgrade .. 772km

Devis

Ce sont les habitants des villages de la Serbie de l’Ouest qui ont été les premiers à recevoir des touristes dans leurs maisons. De Sabac, en passant par Trsic, les régions de Mionica et Uzice, Povlen, Zlatibor, Tara, Sargan, Zlatar et Ivanjica jusqu’à Kamena gora et Jabuka, montagne riche en forêts de conifères et ruisseaux – il y a beaucoup de fermes touristiques mais également d’ethno-parcs spécifiques comme Sirogojno et Drvengrad.

Les maisons sont construites en matériaux naturels, le plus souvent en bois, sur des fondations en pierre, dans un style impressionnant et charmant. L’intérieur est rempli de la chaleur qui vient parfois des cheminés et parfois des éléments naturels, comme de la laine, céramique… Pour cela. vous vous sentirez comme si vous veniez chez quelqu’un de très proche, pour vous ressaisir et gagner de la force.

Les gens se saluent ici avec « Svako dobro » (meilleurs vœux), et la cuisine traditionnelle offre un nombre illimité de plats intéressants. Vous goûterez des « proja » et « projarica » (pains de maïs) de farine intégrale faite maison, du pain noir tartiné de fromage, des pâtés de champignons, des « pitas » aux pâtes feuilletées faites maison, des potages aux légumes ou orties, du « djuvec » et des poivrons farcis, de la « lepinja » d’Uzice, de la polenta au fromage et au yaourt faits maisons, des gâteaux « vanilice », des rakijas aux herbes différentes – achillée millefeuille, germandrée des montagnes, millepertuis, du vin de mûres, du jus de myrtilles… La« Lepinja » d’Uzice est une spécialité locale très connue qui se prépare de la façon suivante : un petit pain est coupé en deux, au milieu on met une cuillère de kajmak (sorte de crème fraiche) et un œuf en les mélangeant et on le cuit dans un four réchauffé pendant 10 minutes.

Jour 1 : France – Belgrade ... baptême d'eau

Arrivée à Belgrade, et première balade dans la capitale de la Serbie surnommée la ville blanche (Beo Grad). C’est une des plus anciennes villes d’Europe et depuis longtemps, elle a représenté une plaque tournante en tant que carrefour des routes de l’Europe de l’Est et de l’Ouest. Elle s’est construite autour de deux fleuves internationaux, au confluent de la Sava et du Danube, entourée d’eau des trois côtés. Cette situation géographique lui a mérité le nom de « Porte des Balkans » et de « Porte de l’Europe centrale ». promenade en centre ville, premier contacts avec les belgradois. Nous vous conseillons pour cette fin d'après –midi une croisière sur le Danube et la Save avec dîner pour une rencontre avec la ville depuis "les eaux" – (durée 1h30) et de terminer la soirée au quartier branché de Belgrade en faisant la tournée des bars et radeaux de la ville ( Belgrade élu au TOP10 dse meilleures destinations au monde pour sa vie nocturne).
Nuit à Belgrade.

Vos hébergements :

Hébergement Luxe: METROPOL*****
Hébergement Premium: PARK***
Hébergement Economique: Hôtel ROYAL** ou Go2Hôtel** ou similaire

Jour 2 : Belgrade ... baptême d'air

Découverte de la vieille ville, de la forteresse de Belgrade, des souterrains datant des époques romaines, turques, autrichiennes et serbes. Visite de galeries d'art, de musées, Belgrade à pied ou en autocar ou bien une visite en old timers (voitures de collections), visite du Mont d'Avala ou bien le baptême d'air de Belgrade, vol en avion de tourisme au-dessus de al ville et de ses fleuves. Pour le soir, il est conseillé de rendre visite au quartier bohème de Skadarlija, le petit Montmartre de Belgrade, pour une promenade, un verre ou un dîner au son de musiques tziganes ou d'Europe Centrale.
Nuit à Belgrade.

Vos hébergements:
Hébergement Premium: Hôtel KABLAR***
Hébergement économique: Villa SUNCE** ou similaire

Jour 3 : Belgrade – Ovcar Banja ... aux portes des gorges d'Ovcar-Kablar (160km)

Prise de la voiture de location et départ pour la Serbie de l'Ouest. Au choix par l'autouroute A75 en sortant à Batocina et en passant par Kragujevac, capitale de la Serbie au 19ème siècle, suivant la route vers Knic et passant par le lac de Knic pour rejoindre Mrcajevci et tourner à droite vers Cacak pour une quinzaine de kilomètres. Ou bien par la route Nationale „Ibarska Magistrala“ en sortant au sud de Belgrade pour la route de Cacak, traversant Lazarevac, Ljig, le mont Rudnik, Gornji Milanovac pour arriver à Cacak. En dépassant la ville de Cacak, vous vous retrouverez dans le canyon de la Morava de l'Ouest, une région aussi appellée le Mont Athos serbe, car un groupe de monastères datant du 14ème et le 15ème siècle se trouve sur sa rive gauche: Blagovestenje, Ilinje, Jovanje, Nikolje i Uspenje, ainsi que Vavedenje, Vaznesenje, Preobraženje, Sv.Trojice i Sretenje. Ces monastères font partie du patrimoine culturel serbe.
La gorge d'Ov?ar-Kablar est située à l'ouest de la Serbie, à mi-chemin entre la ville de ?a?ak, située à 17 km à l'est, et celle de Požega, à l'ouest. Elle se trouve également à environ 155 km au sud-ouest de la capitale Belgrade.
La gorge constitue un rétrécissement de la vallée de la Zapadna Morava, dans le prolongement de la dépression de Požega, avant de se prolonger elle-même dans la dépression de ?a?ak-Kraljevo à l'est. La gorge est creusée entre le mont Ov?ar, qui culmine à 985 m au sud, et le mont Kablar, qui culmine à 885 m au nord ; ces deux montagnes donnent son nom à la gorge. Entre ces deux dépressions, la rivière forme des méandres sur 15 km. Sur le plan géologique, la gorge est un phénomène épigénétique dont l'apparition a été fondamentale pour le genèse de toute la vallée de la Zapadna Morava et pour la région du Pomoravlje occidental.

La station thermale d'Ov?ar Banja, à 18 km de ?a?ak, est située dans la gorge. Elle possède des eaux à une température comprise entre 36 et 38 °C, avec un pH de 7 et un taux de minéralisation de 0,66 miligrammes par litre. On y soigne les maladies rhumatismales, les rhumatismes dégénératifs, la spondylarthrite ankylosante, l'arthrose, mais aussi les maladies du système nerveux. Ov?ar Banja était déjà connue pendant la période turque de l'Histoire de la Serbie ; le village est notamment mentionné par le voyageur ottoman Evliya Çelebi au xviie siècle.

En 1954, deux barrages ont été construits sur la Zapadna Morava au niveau de la gorge pour produire de l'hydroélectricité, créant ainsi des lacs articifiels. Le barrage Ov?ar Banja a créé le petit lac d'Ov?ar, qui, depuis, a été comblé par les limons alluviaux charriés par la rivière2. L'autre barrage, celui de Me?uvršje, qui produit 7 MW, a créé le lac éponyme de Me?uvršje, qui couvre une superficie de 1,5 km.
La gorge d'Ov?ar-Kablar est également empruntée par une ligne de chemin de fer et par une route qui relient l'ouest et le centre de la Serbie.

Les premières églises ont été construites dans la gorge d'Ov?ar-Kablar au début du xive siècle, après les mercenaires de la Compagnie catalane de Roger de Flor eurent attaqué le Mont Athos entre 1307 et 1309. Le clergé serbe orthodoxe s'enfuit de la péninsule et commença à construire les premiers monastères de la gorge ; une nouvelle vague de réfugiés vinrent s'y installer après la bataille de la Maritsa, entre les Serbes et les Ottomans, en 1371. Plus de 300 monastères, églises ou lieux de culte furent alors construits dans la gorge, dont il subsiste aujourd'hui dix monastères et une église troglodyte, dont la plupart remontent à la période ottomane et ont été construits entre le xve siècle et le xviiie siècle. Certains de ces monastères sont classés sur la liste des monuments culturels de Serbie.

Les monastères de la gorge sont les suivants :

Le Monastère de la Dormition de la Vierge (en serbe : Manastir Uspenjie) est situé sur les pentes septentrionales du mont Kablar, il est dédicacé à la Sainte Mère de Dieu ; à l'origine, il abritait une tour avec une cloche qui pouvait être entendue jusqu'à 16 km au delà de la ville de ?a?ak. Un nouveau monastère a été construit en 1939 sur les ruines de l'ancien clocher, dont l'église est une copie de l'église de Saint-Constantin-le-Grand et de Sainte-Hélène d'Ohrid. Ce monastère de femmes a été rénové en 2001.

Le monastère de la Présentation de la Vierge (Manastir Vavedenje) est situé sur la rive droite de la rivière, à l'extrémité de la gorge. La tradition en attribue la fondation au župan Stefan Nemanja et à son fils Saint Sava, au xiie siècle. L'existence du monastère est attestée pour la première fois en 1452 et il a été rénové en 1797. Il conserve des livres anciens, dont un Évangile de 1552.

Le monastère Saint-Jean-Baptiste (Manastir Jovanje) est situé sur une péninsule formée par un méandre de la Zapadna Morava. Il est mentionné pour la première fois en 15368. Il a servi de laure et de centre administratif pour tous les monastères de la gorge. L'ancien monastère a été inondé lors de la construction du barrage de Me?uvršje en 1954. Le monastère est connu pour une icône de la Mère de Dieu Brzopomo?nica.

Le monastère Saint-Nicolas (Manastir Nikolje Kablarsko) est situé au pied du mont Kablar sur le territoire du village de Rošci et remonte au xve siècle9. Au xixe siècle, il comptait environ 300 moines. Il servit de cachette au prince Miloš Obrenovi? lors du Second soulèvement serbe contre les Ottomans en 1815 ; en 1817, le prince s'y fit construire un konak. L'église, l'une des plus anciennes de la région, conserve des fresques du xviie siècle, dont un cycle de la Passion du Christ, et le monastère lui-même abrite une collection de manuscrits10. L'Évangile de Nilolje y fur notamment écrit ; volé au Musée national de Niš où il était conservé, il fut retrouvé à Dublin où il se trouve encore aujourd'hui.

Le monastère de l'Annonciation (Manastir Blagoveštenje pod Kablarom) est situé sur le mont Kablar à 2 km d'Ov?ar Banja et sur la rive gauche de la Zapadna Morava ; il date du xvie siècle. L'église, restaurée en 1602, a été ornées de fresques entre 1602 et 1632 ; elle abrite une icône du Christ en gloire et une icône représentant Abraham, l'une des plus célèbres de la gorge. Le monastère est également connu pour son école de copistes.
Le monastère de l'Ascension (Manastir Vaznesenje) est situé sur les pentes méridionales du mont Ov?ar. Il a construit sur les ruines d'un monastère plus ancien remontant au xvie siècle et dont plusieurs motifs ornementaux ont été retrouvés, rosettes de marbres et ornements floraux. Il abrite des Évangiles datant de 1570.

Le monastère de la Transfiguration (Manastir Preobraženje) se trouvait autrefois à 2 km en amont de celui de Saint-Nicolas, sur la rive gauche de la Zapadna Morava. Il se trouve aujourd'hui sur la rive droite de la rivière, en face de son emplacement d'origine. Mentionné pour la première fois en 1528, il a été détruit en 1911 pour permettre la construction de la ligne de chemin de fer14. Le nouveau monastère a été construit en 1938 et, dans son rôle strictement missionnaire, il fonctionne selon les règles du Mont Athos.

Le Monastère de la Présentation du Christ au Temple (Manastir Sretenje) est situé au pied du mont Ov?ar, près de la source du Koronjski potok. Il date du xvie siècle, avec d'importantes réfections effectuées en 181815 ; son église est la seule à posséder une iconostase et, parmi les trésors du monastère, figurent des fonts baptismaux du xviie siècle et une collection de manuscrits.

Le monastère de la Sainte-Trinité (Manastir Sveta Trojica na Ov?aru) est situé au hameau de Du?alovi? et a été construit au xvie siècle17,18. Sur le plan architectural, il est considéré comme l'un des plus beaux de la gorge d'Ov?ar-Kablar.

Le monastère Saint-Élie (Manastir Ilinje) a été construit sur les vestiges d'un ancien monastère en 1938 ; il abrite une collection de manuscrits, ainsi qu'un konak construit par le prince Miloš Obrenovi?. La gorge d'Ov?ar-Kablar abrite aussi deux églises intéressantes. L'église Saint Sava a été construite en 1938, près d'une source qui constitue une curiosité naturelle : l'eau jaillit en permanence des rochers mais reste dans un bassin sans en déborder, quelle que soit la quantité d'eau déversée ; pour cette raison, la population la considère comme miraculeuse. L'église troglodyte de Ka?enica, la « caverne enfumée », doit son surnom à un épisode de la lutte entre les Serbes et des Ottomans ; au moment de la révolte de Hadži Prodan, des rebelles y trouvèrent refuge mais les Turcs trouvèrent leur cachette et, à l'aide de paille et de bois, réussirent à y mettre le feu, étouffant ceux qui se trouvaient à l'intérieur. Ce qui restait des morts fut recueilli en 1940 et placé dans deux sarcophages de pierre.

Nuit à Ovcar Banja.

Jour 4 : Ovcar Banja – Zlatibor ... poterie et grotte (75 km)

Après le petit déjeuner, vous avez le choix entre la visite de monastères, la promenade en bateau sur un des lacs de la Morava de l'Ouest ( Zapadna Morava ), une randonée sur les hauteurs du canyon afin d'apprécier la vue sur les méandres, de l'escalade, les bienfaits du centre Balnéo de l'hôtel KABLAR et vous continuerez après le déjeuner vers Pozega et Uzice. Entre les deux villes, sur une hauteur à proximité du centre du village se trouve l'ethno-parc de Terzi?a avlija. C'est un village jardin, qui abrite des maisons anciennes, typiques de la Serbie d'autrefois. Le village sert de cadre à de nombreuses manifestations (séminaires, concerts...). Zlakusa compte une trentaine de maîtres potiers ; en août, ont lieu d'importantes rencontres entre artisans et artistes spécialistes de la céramique ; Sofija Bunardži?, peintre et céramiste, professeur à l'école d'art de la ville Užice a lancé un projet de recherches pour découvrir de nouveaux procédés de fabrication ; elle a appelé sa technique Zlakusa ou Sofija-Zlakusa. Le village entier est consacré à la poterie et à la céramique, mais aussi à la sauvegarde de la tradition de la région ce qui peut être visité au sein du domaine familial Terzica Avlija.
La région est habitée depuis le Paléolithique, ainsi qu'en témoignent des traces de présence humaine dans une grotte située près du village de Potpe?e, à l'est de la ville ; dans la même grotte ont été trouvés des ossements d'ours des cavernes (Ursus spelaeus). Du côté de la grotte possibilité d'équitation et un très bon restaurant familial typique dans un cadre champetre se trouve à quelques pas de la grotte. En fin de journée vous reprendrez la route et en passant par la ville d'Uzice, vous remonterez vers le plateau du parc national de Zaltibor pour vous rendre à Zlatibor où vous passerez la nuit.

Vos hébergements :

Hébergement Luxe: Hôtel IDILA****
Hébergement Premium: Hôtel PALISAD
hébergement économique:Krajevi Konaci ** ou Novakov Dvor** ou similaire

Jour 5 : Zlatibor (sur place pour visites environ 60km)

Après le petit déjeuner typique que nous vous recommandons:“la bombe énergétique“ composée de pain rond chaud coupé en deux, à ml'intérieur est étalé le KAJMAK, la crème de fromage de la région, accompagné de jambon du pays et un oeuf au plat. Le tout est à consommé avec un yaourt du pays à boire. Ainsi vous êtes prêts pour la journée: Equitation, Randonnée, vélo, VTT, visite de galeries d'arts-peintres, sculpteurs, visite du musée à ciel ouvert SIROGOJNO-le village aux maisons en bois typique de la région, les chuttes de Gostilje, la grotte de STOPICA, les églises et monastères de la région ...

Beaucoup d'activités existent pour enfants de tout âge dans la région.

Le tourisme est l'activité économique principale de la municipalité, notamment avec la ville de Zlatibor, qui, avec ses hôtels, ses restaurants, ses bars et ses clubs de nuit constitue le grand centre touristique du massif de Zlatibort. Les montagnes offrent toutes sortes de possibilités pour les amateurs de randonnée ou de marche. À environ 10 km de la ville de Zlatibor, la station de ski du mont Tornik est située à une altitude comprise entre
1 110 et 1 490 m ; elle possède trois pistes et comporte des installations capables de transporter 5 400 skieurs par heure sur le sommet. La région est également propice à la chasse et la pêche sportive. Le Lac de Ribnica, situé sur le Crni Rzav, abonde en poissons, notamment le goujon, la truite, la tanche et le silure.

La municipalité possède également un riche patrimoine culturel. L'église en bois de Dobroselica a été construite en 1821 et elle conserve des icônes peintes par Janko Mihailovi? Moler (1792-1853) et par Aleksije Lazovi?. L'église en bois de Jablanica, quant à elle, a été édifiée en 1838 ; dédiée au Linceul de la Très Sainte Mère de Dieu, elle abrite des icônes représentant le Christ, Saint Basile d'Ostrog et Saint Jean Baptiste ; cette église, ainsi que son cimetière, est classée sur la liste des monuments culturels de Serbie. L'église de Ma?kat date de 1859 et elle abrite des icônes d'Aleksije Lazovi?. La maison natale de Dimitrije Tucovi? à Gostilje, construite en 1855, est une demeure en bois classée.

La région est également reconnue comme centre de gastronomie rurale serbe: Mackat, Sljivovica, Kremna.

Jour 6: Zlatibor – Drvengrad - Prijepolje (sur place pour visites environ 70km + 42 km + 90km)

Pour ce second jour sur place, nous vous conseillons de prendre la route pour vous rendre à Mokra Gora, le village de Küstendorf, connu aussi sous le nom de Drvengrad, le « village en bois », a été construit de toutes pièces par le réalisateur Emir Kusturica pour les besoins de son film La vie est un miracle. Il s'agit de la reconstitution d'un village serbe typique du xixe siècle. En raison de sa qualité, le village a remporté en 2005 le prix européen d'architecture Philippe Rotthier pour la reconstruction de la ville. Il est aujourd'hui une destination particulièrement appréciée des touristes. En 2008, Kusturica y a créé le Festival international du film et de la musique de Küstendorf.
Mokra Gora, près de Küstendorf/Drvengrad, est également un centre d'excursion important de la municipalité . Vous y passerez la nuit au sein du complexe du réalisateur Kusturica et regarderez ses films dans le cinéma privé et vous ferez une promenade dans le train ROMANTIKA, un des trains mythiques à vapeur sur les rails d'un chemin de fer passant sous moults tunnels et offarnt des vues inoubliables. le village est notamment le point de départ d'une ligne de chemin de fer touristique, connue sous le nom de Huit de Šargan (en serbe :Waprahcka Ocmnua et Šarganska osmica) ; construite dans une zone particulièrement escarpée, la ligne tire son surnom du fait que, vue du ciel, elle ressemble à un « 8 ». Comme le village voisin de Küstendorf, elle a été popularisée par le film La vie est un miracle d'Emir Kusturica.
Vous reprendrez la route par la suite pour vous rendre au parc national d'UVAC afin de pratiquer le rafting en eau vive, la spéleologie et le canonying, l'observation des oiseaux ou tout simplement vous promener dans un cadre à couper le souffle.

Nuit à Prijepolje


Jour 7: Prijepolje

Vos hébergements:

Hébergement Premium: Putnik – Jabuka**
Hébergement économique: Konaci Mileseva** ou similaire

A Prijepolje, commencez par visiter le monastère de MILESEVA. Le monastère de Mileseva, avec l’église de l’Ascension de Notre-Seigneur (Vaznesenja Hristovog), se trouve dans la vallée de la rivière Mileseva, à 5 km à l’est de Prijepolje. Il fut construit dans la troisième décennie du XIIIe siècle par le roi Vladislav Nemanjic, petit-fils du grand duc Stefan Nemanja et fils de Stefan Prvovencani.

Mileseva est l’un des plus importants centres religieux et artistiques du peuple serbe. Le monastère devint très populaire parmi le peuple suite au transfert des ossements du Saint Sava de Trnovo en 1236. Les Turcs transférèrent les ossements à Belgrade en 1595 et les brûlèrent à Vracar. Au XVIe siècle, il y avait une imprimerie dans le monastère où furent imprimés des livres liturgiques.

L’église de l’Ascension est un bâtiment appartenant à l’école architecturale de Raska, d’un plan à une nef, avec un autel tripartite, une coupole au-dessus de l’intersection de la nef et du transept du chœur et un narthex. Le narthex extérieur, avec les chapelles de Saint-Georges et de Saint-Dimitri, situées latéralement, fut construit en 1236.

Avant 1228, le naos et le narthex furent décorés de fresques d’une beauté exceptionnelle. La fresque de l’Ange blanc sur le tombeau du Christ (Beli andjeo) représente un chef-d’œuvre de l’art serbe et européen du XIIIe siècle. En suite, n'oubliez surtout pas que vous vous trouvez dans une des plus belles régions de la contrée. Les aventuriers seront à l'honneur: Escalade, parapente, rafting, spéleologie ... les amoureux de la nature ne se lasseront pas des beautés naturelles et les orinthologues pourront découvrir de moults espèces d'oiseaux protégées. Avoir encore une nécropole romaine et els vestiges de forteresses médiévales.

Jour 8: Prijepolje – Bajina Basta (115 km)

Après le petit déjeuner, vous reprendrez la route vers le nord en repassant par Zlatibor pour vous rendre à Bajina Basta.
A voir et faire dans la région: visite du monastère Raca du 13ème siècle, visite de la plus courte rivière en europe, Vrelo dont la longueur de 365m depuis la source à lembouchure évoque le nombre de jours de l'année, promenade en bateau sur le lac de Perucac, selon la saison baignade, pêche pour les intéressés, vidikovac banjska Stena à 1024m d'hauteur un endroit permettant la vue sur la Drine en amont et en aval sur des kilomètres. Le lac de Perucac et les „églises en bois de la région. Nuit à Bajina Basta.

Vos hébergements:

Hébergement Premium: Hôtel Jezero**
Hébergement économique: Appartement JEZERO**

Jour 9 : Bajina Basta – Valjevo – Lazarevac – Belgrade (160km) – France

Après le petit déjeuner, vous reprendrez la route vers le nord en passant apr les monts Povlen, la ville de Valjevo, la localité de lazarevac pour retrouver la route nationale „Ibarska Magistrala“ qui vous ammenera à Belgrade.
Si vous venez avec votre propre voiture, route vers la frontière hongroise, puis retour vers la France. Si vous êtes en formule Fly&drive, retour à l’aéroport de Belgrade (180 km) pour un envol vers la France Ou bien en autocar EUROLINES depuis Belgrade jusqu'à Paris. Si vous avez un jour supplémentaire, une nouvelle découverte vous attend au détour d'un flanc de montagne ou d'une rivière.

crédit photos licence creative commons par Francisco Antunes sur www.flickr.com



Tarifs

TARIFS A PARTIR DE:

Hébergement mixte Luxe et Premium

A partir de 1000 euros par personne

Hébergement Premium

A partir de 824 euros par personne

Hébergement économique

A partir de 648 euros par personne

 

*Par personne, base chambre double.

Le prix comprend :

  • 7 nuits d'hébergement avec petits déjeuners: 2 nuits Belgrade, 1 nuit à Ovcar Banja, 2 nuits à Zlatibor, 1 nuit à Prijepolje et 1 nuit à Bajina Basta.  Hébergement de luxe uniquement à Belgrade et à Zlatibor au choix d'hôtels de 4 et 5 étoiles
  • 6 jours de location voiture type Opel Corsa (base 2 personnes)
 

Le prix ne comprend pas :

  • Le billet d'avion, Paris – Belgrade AR. A titre indicatif entre 120€ et 400€.
  • Le billet d'Autocar Eurolines, Paris – Belgrade AR, A titre indicatif autour de 160€.
  • Les taxes d'aéroport.
  • Transfert aéroport. A partir de 30 euros
  • Frais de dossier: 40 € forfaitaires pour l'ensemble de personnes (pour 6 personnes et plus les frais de dossier sont offerts)
  • Assurances facultatives
  • Supplément éventuel pour la chambre individuelle

 
Informations complémentaires :

  • Il est possible de personnaliser le circuit, contactez-nous.
  • Pour ceux qui veulent voyager avec la voiture personnelle, nous pouvons réserver les nuits d'étapes sans la location voiture, contactez-nous.
  • Le prix aérien peut évoluer dans les 2 sens en fonction du tarif aérien disponible au moment de votre demande. Vous ne pouvez que gagner en réservant longtemps à l'avance.

Formalités de police: Depuis le 12 Juin 2010, les citoyens des pays del’Union européenne peuvent entrer librement en République Serbe munis de leurs cartes d’identité et peuvent résider sur place jusqu’à 90 jours.